20 octobre 2018

LA BANQUE POSTALE RÉINVENTE LE CRÉDIT À LA CONSOMMATION

« LA BANQUE POSTALE RÉINVENTE LE CRÉDIT À LA CONSOMMATION »
LANCEMENT DE L’OFFRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION
DE LA BANQUE POSTALE

La Banque Postale lance, à partir du 1er avril 2010, sur tout le territoire et sur
tous les canaux, une gamme de crédits à la consommation fidèle à ses valeurs
et à ses manières de faire. Avec des pratiques pédagogiques, responsables et une
offre simple, accessible et transparente, La Banque Postale souhaite restaurer la
confiance des clients dans le crédit à la consommation. Pour le démarrage de
cette nouvelle activité, l’offre se compose de prêts personnels et de rachat de crédits, souples et modulables.
L’arrivée de La Banque Postale sur le marché du crédit à la consommation intervient dans
un contexte d’évolution du cadre législatif et réglementaire autour des produits et pratiques
qui lui sont liés. La Banque Postale a anticipé et intégré ce nouvel environnement, en
complète adéquation avec les valeurs qu’elle incarne et l’approche responsable du métier
qu’elle exerce au quotidien au service de tous ses clients.
Ainsi, La Banque Postale a pour ambition de contribuer à l’élargissement et au
développement du marché du crédit à la consommation en France, si important tant pour le
service au client que pour le soutien de l’économie.
Un dispositif d’accompagnement des emprunteurs
sans équivalent sur le marché
La Banque Postale se lance dans l’activité de crédit à la consommation, en accompagnant
les clients de façon pédagogique et personnalisée pendant toute la durée des prêts qu’elle
accorde.
Une documentation pédagogique
Dès la demande de crédit, La Banque Postale remet au client un guide pédagogique
expliquant clairement que le crédit à la consommation est fait pour aider à financer des
moments importants et qu’il ne doit pas devenir un mode de vie. Il peut être accordé ou
refusé, dans l’intérêt du client.
Au moment de l’octroi du prêt, un dossier d’accueil clair et complet est envoyé au client.
Il reprend tous les détails du prêt accordé avec le tableau d’amortissement et est
accompagné d’un mode d’emploi pour répondre aux questions qui peuvent se poser tout au
long de la durée de vie du prêt.
Un processus d’octroi responsable
La Banque Postale a mis en place un processus d’octroi du crédit à la consommation
rassurant et responsable qui place l’intérêt du client avant celui de la Banque.
En effet, la situation personnelle du client (revenus, charges, prêts en cours, composition
du foyer) est prise en compte pour établir le montant du prêt accordé, qui se limite à sa
capacité de remboursement. En outre, le client se voit responsabilisé en signant une
« déclaration de charges et de revenus », qui fait partie intégrante de l’offre de prêt.
Enfin, le prêt est accordé sous 48 heures à compter de la réception du dossier conforme
et complet par La Banque Postale Financement et après examen des pièces justificatives
et consultation systématique du fichier des incidents de paiements (FICP).
2/5
Un accompagnement tout au long de la durée du prêt
La Banque Postale a également mis en place des mesures pour accompagner ses clients
et ainsi détecter des signaux potentiellement précurseurs de difficultés à venir dans le
remboursement du prêt.
Un « point budget » avec un conseiller sera ainsi proposé gratuitement chaque année
à tout client ayant souscrit un crédit à la consommation. Il permet de faire, par téléphone,
un point sur la situation personnelle du client au regard du crédit en cours.
En complément, un service dédié aux clients rencontrant des difficultés pendant la durée de
leur crédit à la consommation est chargé d’assurer un suivi personnalisé fondé sur l’écoute
et la pédagogie. Il apporte à ces clients les éclairages et les réflexes indispensables à la
bonne gestion de leur budget pour, par exemple, ajuster les mensualités à la baisse ou
encore envisager un réaménagement du prêt.
Enfin, La Banque Postale Financement a passé un accord expérimental avec
l’association CRESUS, pour agir en tant que relais de proximité auprès des clients
fragilisés. Reconnue d’utilité publique et engagée depuis 18 ans dans l’accompagnement
et la prévention du risque de surendettement et d’exclusion, cette association apportera,
après un examen approfondi de la situation financière et budgétaire, des conseils dans les
domaines administratif et juridique. Elle sera également en mesure de suivre de manière
périodique le rétablissement financier des clients.
En outre, l’association CRESUS a pour tâche de parfaire la formation les équipes de
La Banque Postale Financement en matière de prévention du surendettement.
Une commercialisation multicanal
L’offre de crédit à la consommation de La Banque Postale est proposée sur l’ensemble des
canaux de distribution de la Banque (bureau de poste, téléphone, Internet) de façon
identique et au même prix, permettant aux clients d’utiliser chaque canal à leur
guise :
– En bureau de poste, les conseillers de la Banque accompagnent le client dans
sa recherche d’une solution de financement adaptée à sa situation et à ses besoins
et montent les dossiers. Ils sont en mesure de donner une réponse de principe (favorable
ou défavorable) au client et, en cas d’accord, de leur remettre l’offre préalable de prêt
pour signature, se chargeant de transmettre le dossier complété, si nécessaire, des pièces
justificatives au Centre de Relation Client (CRC) de La Banque Postale Financement pour
acceptation finale et versement des fonds.
– Sur le site Internet de La Banque Postale (www.labanquepostale.fr), le client peut
demander un rendez-vous téléphonique immédiatement ou en différé avec un chargé de
clientèle de La Banque Postale Financement pour monter un dossier ou obtenir des
informations. Il peut également effectuer une demande de prise de rendez-vous avec un
conseiller bancaire dans un bureau de poste. Via l’espace sécurisé de banque en ligne, les
clients de La Banque Postale peuvent réaliser des demandes de prêts et obtenir une
réponse de principe immédiate. Si la demande reçoit l’accord, le client pourra alors éditer
l’offre de prêt et l’adresser, par courrier, à La Banque Postale Financement.
– Par téléphone, à partir du numéro court de La Banque Postale, le 36 391, le client
bénéficie des conseils et de l’accompagnement d’un chargé de clientèle de La Banque
Postale Financement qui identifie son besoin et lui propose la solution de financement
adaptée à sa situation.
Une offre de crédit à la consommation attractive…
Fidèle à ses valeurs et à ses manières de faire, La Banque Postale a conçu une offre de
crédits à la consommation simple, accessible et modulable permettant de financer des
projets (achat d’un véhicule, équipement du foyer, petits travaux…), ou faire face à des
besoins spécifiques (rachats de crédits en cours), avec une assurance emprunteur
facultative adaptée et une tarification parmi les plus basses du marché.
Au démarrage de cette nouvelle activité, l’offre est constituée de deux gammes de prêts
amortissables : le prêt personnel et le rachat de crédits.
1 0,15 centime TTC par minute + surcoût éventuel selon l’opérateur.
3/5
. Les prêts personnels amortissables de La Banque Postale sont accessibles à
partir d’un montant de 1 500 Euros. Ils permettent de financer :
– l’achat d’une automobile, jusqu’à 50 000 Euros sur 12 à 72 mois ;
– des travaux, jusqu’à 21 500 Euros sur 12 à 84 mois ;
– ou d’autres projets, jusqu’à 21 500 Euros sur 12 à 60 mois.
Courant 2010, cette gamme sera complétée d’offres répondant aux besoins spécifiques des
jeunes avec le prêt étudiant, le prêt apprenti, le prêt intérimaire et le prêt permis à 1 Euro
par jour. Ces offres destinées aux jeunes emprunteurs seront accessibles à partir d’un
montant de 1 000 Euros.
. L’offre de rachats de crédits de La Banque Postale couvre tous les besoins :
– le rachat de crédits à la consommation (prêts personnels et/ou crédits renouvelables)
jusqu’à 100 000 Euros sur 180 mois ;
– le regroupement de crédits (consommation et immobilier)
jusqu’à 150 000 Euros sur 180 mois.
La Banque Postale a tenu à ce que sa gamme de crédits à la consommation offre la plus
grande souplesse. Ainsi, pendant la vie du prêt, le client peut :
– modifier la durée en augmentant ou en diminuant les mensualités ;
– effectuer un remboursement anticipé total ou partiel, sans pénalité ;
changer la date de prélèvement de la mensualité (10, 20 ou 30 de chaque mois) ;
– suspendre les remboursements en cas de difficultés.
A l’occasion du lancement de cette nouvelle activité, La Banque Postale propose,
pendant deux mois – du 1er avril au 31 mai 2010 – une offre attractive,
dès 1 500 Euros, répondant aux besoins en crédits à la consommation d’un grand
nombre de clients.
Offre spéciale de lancement de La Banque Postale2 :
TEG fixe et unique de 4,90 % pour un prêt d’une durée de 12 à 48 mois
– de 1 500 Euros à 21 500 Euros pour les prêts personnels travaux et projet
et jusqu’à 50 000 Euros pour les prêts personnels automobiles ;
– de 3 000 Euros à 30 000 Euros pour les rachats de crédits à la consommation.
Exemple3 : Pour un prêt personnel de 6 000 Euros sur 48 mois, les mensualités sont de
136,93 Euros au TEG annuel fixe de 4,90 % avec 30 Euros de frais de dossiers. Le coût total
du crédit est de 602,64 Euros (hors frais d’assurance facultative).
… portée par une campagne publicitaire originale et d’envergure
Pour accompagner le lancement de cette nouvelle activité, La Banque Postale a mis en
place une campagne publicitaire originale et d’envergure affichant clairement son
positionnement dès son entrée sur le marché : « La Banque Postale réinvente le crédit à la
consommation ».
Dans la continuité des précédents campagnes (« I love L.A », « La Banque Postale invente
une nouvelle façon de vivre sa banque »), La Banque Postale a fait le choix d’un code de
communication frais et sur fond blanc, illustrant la sérénité, la simplicité et la transparence
de La Banque Postale ; accompagné d’un prise de position forte revendiquant à la fois son
savoir-faire de « banque comme les autres » au plus haut niveau de professionnalisme
et son positionnement original de « banque pas comme les autres » qui place l’intérêt du
client d’abord, celui de la Banque ensuite.
Par cette action de communication, La Banque Postale revient aux fondamentaux du crédit
à la consommation : présenter le crédit tel qu’il n’aurait jamais du cesser d’être,
c’est-à-dire utile, régi par des règles simples et toujours conçu dans l’intérêt du client.
Pour symboliser ce renouveau du crédit à la consommation, La Banque Postale
a fait le choix d’un papillon sortant de sa chrysalide.
2 Offre réservée aux particuliers, sous réserve d’acceptation définitive du dossier. Délai de rétractation de 7 jours ou 14 jours
calendaires révolus en cas de vente à distance.
3 Exemple sur la base d’une première échéance à 30 jours. Conditions en vigueur au 1/04/2010 susceptibles de variations. Frais de
dossier pour prêt personnel : 0,5 % du montant emprunté, dans la limite de 90 Euros prélevés avec la première mensualité. Frais
de dossier pour rachat de crédits à la consommation jusqu’à 30 000 Euros : 1 % du montant emprunté, dans la limite de 120
Euros et prélevé avec la première mensualité.
4/5
Placé au coeur de la campagne de communication, un texte (le « Manifeste ») vient illustrer
la manière dont La Banque Postale souhaite faire du crédit à la consommation.
Ce « Manifeste » définit de façon claire et précise ce qu’est le crédit à la
consommation à La Banque Postale : « Un crédit réinventé pour vous faciliter la
vie, pas pour vous la compliquer. Un crédit pour les moments importants, pas
pour les envies du moment. Un crédit clair et simple, qui s’accorde ou se refuse
mais toujours dans l’intérêt de chacun. Un crédit qui a compris qu’il ne doit jamais
devenir un mode de vie. Et que l’idée même du crédit, c’est la confiance accordée
à autrui. »
Pour cette campagne, La Banque Postale a mis en place un important dispositif média.
A partir du 31 mars, et tout au long du mois d’avril, la campagne publicitaire de La Banque
Postale sera relayée en TV, en presse quotidienne (nationale et régionale), en presse
magazine, mais aussi en affichage et sur Internet. Les bureaux de poste seront, à cette
occasion, aux couleurs du crédit à la consommation de la Banque.
* *
*
L’activité de crédit à la consommation de La Banque Postale est portée par
sa filiale La Banque Postale Financement, société créée en partenariat avec le Groupe
Société Générale, qui compte, à ce jour, près de 300 personnes. Elle est à la pointe des
innovations qui marquent aujourd’hui la banque de détail, en particulier sur le plan de
l’utilisation combinée des différents canaux de relation-client. Cette société est exemplaire
sur le plan de la diversité. Son Centre de Relation Client est installé à Saint-Denis (93)
et recrute en priorité dans le département de la Seine Saint-Denis. La moyenne d’âge y est
de 29 ans.

PRET: sujets en rapport de pret.org