19 août 2018

Crédit à la consommation La banque Postale

CREDIT A LA CONSOMMATION

« LA BANQUE POSTALE RÉINVENTE LE CRÉDIT À LA CONSOMMATION »
LANCEMENT DE L’OFFRE DE CREDIT A LA CONSOMMATION
DE LA BANQUE POSTALE

L’arrivée de La Banque Postale sur le marché du crédit à la consommation intervient dans
un contexte d’évolution du cadre législatif et réglementaire autour des produits et
pratiques qui lui sont liés. La Banque Postale a anticipé et intégré ce nouvel
environnement, en complète adéquation avec les valeurs qu’elle incarne et l’approche
responsable du métier qu’elle exerce au quotidien au service de tous ses clients.
Convaincue qu’une prévention, pour être efficace, se doit de détecter les situations les
plus fragiles et d’assurer leur prise en charge le plus en amont possible, La Banque
Postale a défini des pratiques responsables et plusieurs niveaux d’intervention et de
prévention pour accompagner les clients les plus fragilisés.

Un dispositif d’accompagnement des emprunteurs sans équivalent sur

le marché

La Banque Postale se lance dans l’activité de crédit à la consommation, en accompagnant
les clients de façon pédagogique et personnalisée pendant toute la durée des prêts
qu’elle accorde.
Dès la demande de crédit, La Banque Postale remet au client un guide pédagogique
expliquant clairement que le crédit à la consommation est fait pour aider à financer des
moments importants et qu’il ne doit pas devenir un mode de vie. Il peut être accordé ou
refusé, dans l’intérêt du client.
Au moment de l’octroi du prêt, un dossier d’accueil est envoyé au client. Il reprend tous
les détails du prêt accordé avec le tableau d’amortissement et est accompagné d’un
mode d’emploi clair et accessible, pour répondre aux questions qui peuvent se poser tout
au long de la durée de vie du prêt.

Un processus d’octroi responsable

La Banque Postale a mis en place un processus d’octroi du crédit à la consommation
rassurant et responsable qui place l’intérêt du client avant celui de la banque.
En effet, la situation personnelle du client (revenus, charges, prêts en cours, composition
du foyer) est prise en compte pour établir le montant du prêt accordé, qui se limite à sa
capacité de remboursement. En outre, le client se voit responsabilisé en signant une
« déclaration de charges et de revenus », qui fait partie intégrante de l’offre de prêt.
Enfin, le prêt n’est accordé, sous 48 heures, qu’après un examen précis des pièces
justificatives, en complément de la consultation systématique du fichier des incidents de
paiements (FICP).

Un accompagnement tout au long de la durée du prêt

La Banque Postale a également mis en place des mesures pour accompagner ses clients
et ainsi détecter des signaux potentiellement précurseurs de difficultés à venir dans le
remboursement du prêt.
Un « point budget » avec un conseiller sera ainsi proposé gratuitement chaque année
à tout client ayant souscrit un crédit à la consommation. Il permet de faire, par
téléphone, un point sur la situation personnelle du client et le crédit en cours.
En complément, un service dédié aux clients rencontrant des difficultés pendant la durée
de leur crédit à la consommation est chargé d’assurer un suivi personnalisé fondé sur
l’écoute et la pédagogie. Il apporte à ces clients les éclairages et les réflexes
indispensables à la bonne gestion de leur budget pour, par exemple, ajuster les
mensualités à la baisse ou encore envisager un réaménagement du prêt.

Enfin, La Banque Postale Financement a passé un accord expérimental avec
l’association CRESUS, pour agir en tant que relais de proximité auprès des
clients fragilisés. Reconnue d’utilité publique et engagée depuis 18 ans dans
l’accompagnement et la prévention du risque de surendettement et d’exclusion, cette
association apportera, après un examen approfondi de la situation financière et
budgétaire, des conseils dans les domaines administratif et juridique. Elle sera également
en mesure de suivre de manière périodique le rétablissement financier des clients.
En outre, l’association CRESUS a pour tâche de parfaire la formation les équipes de
La Banque Postale Financement en matière de prévention du surendettement.
L’ensemble de ces actions s’inscrit dans une optique de responsabilisation de
l’emprunteur par rapport aux engagements contractés. Ce dispositif vise aussi à
appréhender le client de façon globale et non plus au travers du seul prisme de
sa dette.

Une commercialisation multicanal
L’offre de crédit à la consommation de La Banque Postale est proposée sur l’ensemble
des canaux de distribution de la Banque (bureaux de poste, téléphone, Internet) de
façon identique et au même prix, permettant aux clients d’utiliser chaque canal
à leur guise :
– En bureaux de poste, les conseillers de la Banque accompagnent le client dans
sa recherche d’une solution de financement adaptée à sa situation et à ses besoins
et montent les dossiers. Ils sont en mesure de donner une réponse de principe (favorable
ou défavorable) au client et, en cas d’accord, de leur remettre l’offre préalable de prêt
pour signature, se chargeant de transmettre le dossier complété, si nécessaire, des
pièces justificatives au Centre de Relation Client (CRC) de La Banque Postale
Financement pour acceptation finale et versement des fonds.
– Sur le site Internet de La Banque Postale (www.labanquepostale.fr), le client peut
demander un rendez-vous téléphonique immédiatement ou en différé avec un chargé de
clientèle de La Banque Postale Financement pour monter un dossier ou obtenir des
informations. Il peut également effectuer une demande de prise de rendez-vous avec un
conseiller bancaire dans un bureau de poste. Via l’espace sécurisé de banque en ligne, les
clients de La Banque Postale peuvent réaliser des demandes de prêts et obtenir une
réponse de principe immédiate (favorable ou défavorable). Si la demande reçoit l’accord,
le client pourra alors éditer l’offre de prêt et l’adresser, par courrier, à La Banque Postale
Financement.

UNE GAMME DE PRÊTS À LA CONSOMMATION ATTRACTIVE

Fidèle à ses valeurs et à ses manières de faire, La Banque Postale a conçu une offre de
crédits à la consommation simple, accessible et modulable permettant de financer des
projets essentiels (achat d’un véhicule, équipement du foyer, petits travaux…), ou faire
face à des besoins spécifiques (rachats de crédits en cours), avec une assurance
adaptée et une tarification parmi les plus basses du marché.
Au démarrage de cette nouvelle activité, l’offre est constituée de deux gammes de prêts
amortissables : le prêt personnel et le rachat de crédits.

Le prêt personnel amortissable, le coeur de gamme du crédit à la
consommation de La Banque Postale

. Les prêts personnels amortissables de La Banque Postale sont accessibles
à partir d’un montant de 1 500 Euros et permettent de financer :
– l’achat d’une automobile, jusqu’à 50 000 Euros sur 12 à 72 mois ;
– des travaux, jusqu’à 21 500 Euros sur 12 à 84 mois ;
– ou d’autres projets, jusqu’à 21 500 Euros sur 12 à 60 mois.
Courant 2010, cette gamme sera complétée d’offres répondant aux besoins spécifiques
des jeunes avec le prêt étudiant, le prêt apprenti, le prêt intérimaire et le prêt permis
à 1 Euro par jour. Ces offres destinées aux jeunes emprunteurs seront accessibles à
partir d’un montant de 1 000 Euros.

> Le rachat de crédits, pour mieux maîtriser son budget

. L’offre de rachat de crédits de La Banque Postale couvre tous les besoins :
– le rachat de crédits à la consommation (prêts personnels et/ou crédits renouvelables)
jusqu’à 100 000 Euros sur 180 mois ;
– le regroupement de crédits (consommation et immobilier) jusqu’à 150 000 Euros sur
180 mois.
Cette offre permet au client d’optimiser son budget en regroupant les crédits en cours,
qu’il s’agisse de prêts personnels, crédits renouvelables ou de crédits immobiliers.
En effet lorsque plusieurs crédits ont été souscrits avec des durées, des taux et des
mensualités différentes, il est parfois difficile pour le client d’avoir un bon aperçu de sa
situation.
Le rachat permet alors au client d’alléger, le cas échéant, ses charges mensuelles et de
bénéficier d’un nouveau taux avec une seule mensualité et une seule date de
prélèvement ainsi qu’une date de fin clairement identifiée.
La Banque Postale a tenu à ce que sa gamme de crédits à la consommation offre
la plus grande souplesse. Ainsi, pendant la vie du prêt, le client peut :
– modifier la durée en augmentant ou en diminuant les mensualités ;
– effectuer un remboursement anticipé total ou partiel, sans pénalité ;
– changer la date de prélèvement de la mensualité (10, 20 ou 30 de chaque mois) ;
– ou encore suspendre les remboursements en cas de difficultés.

Enfin, pour plus de sécurité, les prêts de La Banque Postale peuvent être
complétés par une assurance emprunteur facultative adaptée aux besoins du
client. Celle-ci permet de prendre en charge le paiement des mensualités ou du
capital lorsqu’elle est activée. Plusieurs couvertures sont proposées :
– une assurance couvrant l’emprunteur en cas de décès ou d’invalidité (ADI) ;
– une assurance décès ou d’invalidité complétée d’une assurance perte d’emploi (ADI +
APE) qui pourra prendre en charge les mensualités en cas de licenciement ;
– ou encore des garanties spécifiques pour les 60-75 ans, permettant soit de couvrir le
décès jusqu’au 80e anniversaire, soit la perte totale d’autonomie et l’incapacité
temporaire totale jusqu’au 65e anniversaire.

PRET: sujets en rapport de pret.org