22 août 2017

Assurance vie: retraite, placement et épargne de précaution sont les principales motivations des détenteurs d’un contrat

Assurance vie

29/06/2010

La Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) et le Groupement des entreprises mutuelles d’assurances (Gema) publient aujourd’hui les résultats d’une étude exclusive – réalisée par l’institut CSA – sur les détenteurs de contrats d’assurance vie de type épargne ou retraite (sont exclus du champ de cette enquête les contrats d’assurance vie en cas de décès).

Sont pris en compte dans cette étude les détenteurs actifs, c’est-à-dire les personnes ayant effectué au moins un versement au cours des douze derniers mois (qu’il s’agisse de versements exceptionnels ou de versements réguliers).

Cette enquête, réalisée en avril 2010 auprès de 4 000 personnes, permet de bien appréhender le profil et les motivations des détenteurs actifs d’assurance vie, ainsi que les caractéristiques de leurs contrats.

Qui sont les détenteurs (actifs) de contrats d’assurance vie ?

Les détenteurs de contrats d’assurance vie sont à une faible majorité des hommes (53%) et  63% d’entre eux  sont âgés de 35 à 64 ans (33% pour les 35-49 ans, 30% pour les 50-64 ans).

Les détenteurs de contrats d’assurance vie se retrouvent dans l’ensemble des catégories socioprofessionnelles, avec notamment 28% de retraités, 16% d’employés et 12% d’ouvriers.

81% des contrats sont alimentés par des revenus réguliers (professionnels et pensions) et 65% font l’objet de versements réguliers. A noter que seulement 10 % des personnes interrogées prévoient d’utiliser les sommes épargnées dans moins de 4 ans.

Pourquoi détenir un contrat d’assurance vie ?

A une large majorité (56%), les personnes interviewées répondent qu’ils détiennent un contrat d’assurance vie dans le but de se constituer une épargne en vue de leur retraite (68% pour les non retraités). 43% en font même leur objectif principal (54 % pour les non retraités).

Les autres motifs invoqués sont assez variés :

  • Faire un placement (37%)
  • Protéger ses proches en cas de décès (28%)
  • Transmettre un capital après son décès (24%)
  • Se constituer une épargne de précaution à court terme (22%)
  • Se constituer une épargne en cas de dépendance (20%).

Au final, 66 %  des personnes interrogées font de la retraite et de la dépendance des objectifs déterminants de détention d’un contrat d’assurance-vie.

PRET: sujets en rapport de pret.org